Accueil-Questions Réponses Cheveux - Alimentation et perte de cheveux

Alimentation et perte de cheveux

Aliments, nourriture et perte de cheveux

Questions fréquentes sur l'alimentation et la chute de cheveux

  • Est-ce qu'une mauvaise alimentation peut affecter ma perte de cheveux?
  • Comment les vitamines contribuent elles à la croissance du cheveu?
  • Comment l'alcool affecte-il le cuir chevelu?
  • Comment s'alimenter pour garder une bonne santé des cheveux?

Effets d'une mauvaise alimentation

Les effets d'une mauvaise alimentation se reflètent sur votre santé en général mais également sur votre cuir chevelu. En vous nourrissant de façon adéquate, le problème de perte de cheveux ou de mauvais état de votre cuir chevelu pourrait s'améliorer. Une alimentation saine, en plus d'un traitement local de votre problème, vous aidera à retrouver une chevelure resplendissante et des cheveux en santé.

Les aliments que vous consommez sont probablement une partie du problème, mais la façon dont vous consommez ces aliments a encore plus d'impact sur la santé de vos cheveux. En effet, la durée de vie de vos cheveux est souvent affectée par une carence ou un excès d'aliments ou de vitamines importantes nécessaires au fonctionnement normal du cycle des cheveux, pouvant causer la perte anormale de ceux-ci. Plus votre alimentation est riche en sucres et en gras et que votre apport quotidien en aliments contenant du zinc, du fer, du magnésium, de la vitamines B et des protéines est pauvre, plus la santé de votre follicule pileux sera altérée et engendrera d'avantage de risque de perte de cheveux.

Incidence de l'alimentation sur le cuir chevelu

L'alcool et le manque de vitamine

L'alcool a un effet négatif sur le niveau de vitamines B présent dans le corps humain. En effet, l'une des plus graves carences en vitamines B est celle concernant la vitamine B6 (pyridoxine), qui peut conduire à des pertes de cheveux importantes, tandis que la diminution de vitamine B1 (thiamine), qui est parfois à tord considéré comme importante pour la santé des cheveux, agis plus précisement sur le risque de troubles au niveau du système nerveux central.

Sucres et gras des aliments les impacts

Les aliments transformés ou raffinés servis en restauration rapide contiennent une quantité importante de sucres et gras nocifs. Ces mêmes produits sont aussi disponibles à la consommation dans les épiceries et autres détaillants d'aliments transformés. La quantité de glucides contenue dans ces produits augmente le risque de déséquilibre hormonal qui engendrer parfois des problèmes de santé ou même de perte de cheveux.

La forte dose de sucre que comportent ces aliments engendre une augmentation de l'insuline qui libère des hormones androgènes en quantité trop importante. Une augmentation de ces hormones peut entraîner une hypersécrétion séborrhéique qui a son tour peut augmenter le risque de perte ou de chute de cheveux.

Un système de classement des aliments mesurant leurs effets sur le taux de glucose dans le sang, nommé indice glycémique, aide à faire le bon choix d'aliments. Télécharger  la liste des aliments selon l'indice glycémique.

Les aliments acides ou basiques

L'alimentation quotidienne de la société moderne est fortement axée sur les nutriments acides plutôt que basiques ou alcalins. Lorsque l'équilibre entre l'acidité et l'alcalinité est brisé en faveur de l'acidité, des problèmes peuvent apparaître sur votre cuir chevelu et faire paraître vos cheveux en mauvaise santé. Obtenez plus de détail sur l'alimentation acide et la perte de cheveux.

Une alimentation saine et bien équilibrée aide à la qualité de vie de vos follicules pileux, à diminuer le risque de perte de cheveux et à améliorer la sant de votre corps.

Pour savoir si votre alimentation est la source de vos problèmes de perte de cheveux, consultez un spécialiste de la perte de cheveux qui saura vous aider.