Accueil-Questions Réponses Cheveux - Grossesse, maternité, perte de cheveux

Grossesse, maternité, perte de cheveux

Grossesse, maternité, perte de cheveuxChez certaines femmes, les changements hormonaux de la grossesse peuvent affecter le cuir chevelu. Toutefois, ce ne sont pas toutes les femmes enceintes qui sont touchées par ce problème. Pour certaines femmes qui attendent un bébé, il est même souvent possible de voir une amélioration de la santé des cheveux lors de la grossesse.

Les causes de perte de cheveux chez la femme enceinte

Plusieurs femmes enceintes remarquent, tout au long de leur grossesse, un changement dans l'apparence, le volume et la quantité de cheveux qui tombent. Chez la majorité des femmes enceintes, ce n'est pas une perte de cheveux mais bien une augmentation de ceux ci qui est observée. Pour quelques femmes, c'est plutôt une diminution de l'éclat qui ressort de ce bouleversement. Leurs beaux cheveux en santé laissent donc parfois place à des cheveux gras et ternes. Le changement hormonal, plus précisément au niveau de l'œstrogène, joue un rôle important dans cette transformation.

L'oestrogène

Cette hormone, produite par les ovaires, fait son apparition en très grande quantité dans le corps d'une femme lorsqu'elle est enceinte. L'œstrogène offre généralement plus de brillance et de volume à vos cheveux en intensifiant leur résistance et en allongeant leur durée de vie.

C'est pourquoi la chute brutale de cette hormone après l'accouchement fait croire à une perte d'éclat et de volume. En effet, tous les cheveux qui auraient du, en temps normal, tomber durant la grossesse, sont restés sur le cuir chevelu, laissant ainsi croire à une perte de cheveux plus importante après l'accouchement.

Post-Partum

Cette période de bouleversement majeur de votre corps donc de perte de cheveux après l'accouchement est d'une durée d'environ 2 mois. En effet, la période post-partum dure normalement de l'accouchement à vos premières règles d'après grossesse.Il ne faut donc pas s'alarmer car cette perte de cheveux n'est que temporaire. Ce même phénomène est reproduit lors de la ménopause, car le niveau d'œstrogène diminue avec les années, ce qui entraîne une perte de cheveux plus importante.

Si votre perte de cheveux continue après votre période post-partum, n'hésitez pas à consulter une clinique d'expert des cheveux ou à demander une consultation virtuelle de vos cheveux.